Santé

Les remèdes naturels à avoir pour soulager ses crises de foie

La « crise de foie » apparaît le plus souvent au moment où l’on s’y attend le moins. Il s’agit d’une indigestion due à la consommation d’aliments lourds à digérer comme les oeufs, le pois de cap, le concombre; une liste que vous prendrez soin de récupérer auprès de votre médecin. Plusieurs symptômes permettent de reconnaitre une maladie de foie :

  • des remontées acides dans la bouche
  • des douleurs abdominales et dans le dos
  • le ballonement comme une sensation de sassiété
  • des nausées, voire des vomissements.

Ces symptômes surviennent également quelques heures après avoir mangé des repas copieux riches en graisse, en sucre et après la consommation d’alcool.

Le vinaigre de cidre

Lorsque nous sommes atteint d’une maladie de foie, et que des crises apparaissent, il est essentiel d’avoir en permanence du vinaigre de cidre. En effet, boire une cuillerée à café de vinaigre de cidre à diluer dans un petit peu d’eau permet de soulager la douleur que vous ressentez après cinq minutes et vous aide à mieux dormir.

Le thé au curcuma

Le thé au curcuma sert à calmer les douleurs de votre foie, même les douleurs dues à une vésicule biliaire enflammée. Versez dans un verre 1/2 cuillère à café de poudre de curcuma avant d’y rajouter de l’eau bouillante. Laissez reposer cinq minutes avant de filtrer et boire. Vous pourrez faire une cure de ce thé une fois votre douleur passée. Pour la cure, il s’agira de boire un verre trois fois par jour.

Le jus d’artichaut

Le jus d’artichaut sert à faciliter la digestion et soutient le travail de votre foie. Il convient également d’en avoir toujours en réserve pour réagir rapidement face aux crises inattendues de votre foie.

Le jus de citron

Avec de l’eau tiède, le citron est un des remèdes les plus efficaces. Avec ses nombreuses vertus que nous connaissons déjà, il contribue aussi à détoxiquer notre système digestif des éléments graisseux et lourds.

Quelques recommandations

Les maux de foie créent parfois des envies de boire de l’eau.Au moment de crise, NE BUVEZ PAS D’EAU. Cela risquerait de renforcer votre douleur.

Vous pouvez aussi soulager votre mal avec des médicaments antispasmodiques et/ou des médicaments antalgiques selon l’intensité des douleurs, mais uniquement suivant les prescriptions de votre médecin. Dans le cas de fortes douleurs, il vous administrera ces médicaments  par voie intraveineuse ou Intramusculaire pour lutter le plus rapidement possible contre les douleurs celles-ci.

You might also like